Après trois mois passés sans salaire, les joueurs de Reus ont profité d’un match à Alcorcon dimanche pour exprimer leur colère. 

 

Pas besoin de gilet jaune pour Reus Deportiu. Samedi, c’est sous leur maillot et en plein match que les joueurs de D2 espagnole ont souhaité exprimer leur mécontentement. Au coup d’envoi de la rencontre, les Catalans se sont regroupés près du rond central en refusant de jouer durant la première minute. Mais sans encaisser de but, puisque leurs adversaires se sont contentés de faire quelques passes en signe de solidarité. Pros jusqu’au bout, les joueurs de la province de Tarragone, toujours dans la zone rouge (20e place), ont ensuite réalisé une vraie performance en battant le leader (0-1).

 

À une époque, Antoine Griezmann préférait le Real au Barça

 

Endetté à hauteur de 5 millions d’euros, Reus a actuellement besoin de nouveaux investisseurs au plus vite. Mais selon le journal catalan ARA, les pistes peinent à se concrétiser, notamment à cause du président Joan Oliver qui souhaite rester en poste. Du côté de Mundo Deportivo, un intérêt de Gerard Piqué pour racheter le club a aussi été évoqué ces derniers jours.

 

 

 

La Liga réagit

Quelques heures après leur action, les joueurs de Reus ont toutefois reçu le soutien de la Liga qui a annoncé qu’elle allait payer leurs salaires. “Mais cela va entraîner l’ouverture d’une procédure disciplinaire pour une faute grave du club, nous verrons comment cela se termine”, a précisé Javier Tebas, dont le but est d’éviter que le championnat ne soit faussé par la situation du club. Le Reus Deportiu pourrait notamment être sanctionné par une relégation administrative.