Revenu récemment dans l’actu, le championnat commun entre les Pays-Bas et la Belgique est loin d’être prêt selon la KNVB. Mais il est toujours à l’étude. 

 

Il va falloir attendre avant un duel Bruges-Ajax pour le titre de champion. Initié par les principaux clubs de la Belgique et des Pays-Bas, le projet de championnat commun est jugé “impossible à court terme” par la KNVB. “L’intérêt est réel, les études continuent. Il est pour l’instant difficile de dire quand elles s’achèveront”, a précisé la Fédé néerlandaise à l’AFP. Après les premières conclusions du cabinet Deloitte, confirmant le potentiel d’une BeNeLigue, elle avait annoncé vendredi que l’étude passait à la deuxième phase. Celle-ci portait notamment le format de l’épreuve et son effet sur les compétitions actuelles.

 

 

Si la Fédé belge a également assuré qu’il n’existait aucun planning, le président de Bruges s’était montré beaucoup plus chaud il y a une semaine. Dans Le Monde, Bart Verhaeghe assurait travailler sur une BeNeLigue avec les Pays-Bas, pour “réduire l’écart” avec les cinq grands championnats européens. Un projet relancé cet été par cinq équipes belges (La Gantoise, Genk, Anderlecht, Standard de Liège et Bruges) et six néerlandaises (Ajax, AZ Alkmaar, Utrecht, Feyenoord, PSV et Vitesse Arnhem). “Le championnat devrait comprendre dix-huit clubs, dont huit belges, assurait-il. Cela peut aller vite. Si ce n’est pas pour la saison prochaine, sans doute dans les deux suivantes.” Cela ira peut-être moins vite que prévu.