Barbie a dévoilé plusieurs poupées pour la Journée des droits des femmes dont un modèle inspiré par Sara Gama, capitaine de la Juventus passée par le PSG. 

 

Le 8 mars n’est pas que l’anniversaire de la remuntada du Barça. C’est aussi la Journée des droits des femmes pour laquelle Barbie vient de faire un clin d’oeil au foot féminin. Parmi les 17 “Inspiring Women”, on retrouve en effet 8 sportives dont Sara Gama, capitaine de la Juventus et de la sélection italienne. “Etre un exemple pour les prochaines générations et casser les codes de la société sur le sport est un objectif qui m’encourage à faire plus”, a expliqué la joueuse passée par le PSG et championne d’Europe U19 en 2008. Barbie a toujours fait partie de la jeunesse des filles et j’aime la façon dont elle les inspire à réaliser leur rêve en jouant“, s’est emballée l’ex-latérale de Brescia à propos de la poupée de Mattel qui a souvent été critiquée par les mouvements féministes pour imposer une vision stéréotypée de la femme.

 

 

 

À 28 ans, Sara Gama a été choisie par Barbie parmi un casting assez… éclectique puisque cela va de l’icône Frida Kahlo à la chef Hélène Darroze en passant par la championne de snowboard américaine Chloe Kim, la cinéaste Patty Jenkins, la danseuse étoile chinoise Yuan Yuan Tan, la boxeuse Nicola Adams, la volleyeuse Hui Ruoqi ou encore les championnes turques et mexicaines Çağla Kubat et Lorena Ochoa qui se sont distinguées en windsurf et en golf. L’objectif de la marque est de “prouver aux petites filles qu’elles peuvent devenir tout ce qu’elles souhaitent, pour peu qu’elles aient confiance en elles”, comme elle l’indique dans un communiqué.