À l’occasion du Clasico ce week-end, Gerard Piqué et Carles Puyol se sont retrouvés pour une interview croisée dans La Vanguardia. Complices comme à leur grande époque au Barça, les ex-coéquipiers ont notamment évoqué… leurs sorties nocturnes. 

 

Malgré deux tempéraments aux antipodes et un écart de presque dix ans, Gerard Piqué et Carles Puyol ont formé l’un des charnières centrales les plus emblématique des années 2000-2010. Infranchissable au Barça, le duo a rempli son armoire à trophées comme personne, y compris avec la Roja. Et forcément, qui dit victoires dit fêtes, un sujet revenu sur la table ce week-end lors d’une interview avec La Vanguardia.

 

 

Avant le derby madrilène, Lucas et Theo Hernandez posent en famille en une de Marca

Sept mois sans aller en boîte

Au moment de citer le plus mémorables des conseils donnés par son ex-partenaire de la défense, Gerard Piqué s’est notamment souvenu d’une chose : “Quand on gagnait 5-0, il me disait “ne pense pas à aller en boîte, pas déjà””, confie le compagnon de Shakira, que Barcelone a toujours connu plutôt bon vivant. Et qui, malgré les conseils du “grand frère” Carles, pensait visiblement souvent à la fête pendant les nombreuses manitas infligées par le Barça en Liga.

 

Un peu gêné, Carles Puyol, à la retraite depuis 2014, se demande alors si le journaliste doit bien garder cette phrase. “Ce n’est pas grave Carles, c’était il y a dix ans, relativise Gerard Piqué. J’avais 21 ans. Sortir en boîte quand on venait de gagner, c’était le b.a.-ba. Maintenant, ça fait sept mois que je n’y ai plus mis les pieds. Comme les choses changent quand tu as une famille”, ajoute-t-il. Forcément, après deux naissances – Milan et Sasha, bientôt 4 et 2 ans – l’homme est désormais plus habitué aux parcs. À 29 ans, ce sont désormais plus ses prises de position politiques ou ses chambrages envers le Real Madrid que ses sorties qui font parler du défenseur catalan.

 

 

Mec, sors un peu faire la fête

Jamais le dernier pour faire la bringue, Gerard Piqué avait même conseillé à Carles Puyol (38 ans) de sortir un peu plus, alors qu’il venait seulement de retourner au club, après un passage à Manchester United et à Saragosse. “Je voyais qu’il n’avait pas le moral et je lui ai dit : “Allons mec, sors un peu faire la fête”, raconte Gerard Piqué. Problème, son partenaire s’est vraiment motivé et a fait la fête pendant deux jours. “Et comme tout le monde le connaissait, la rumeur a immédiatement dit que Puyol n’arrêtait pas de faire la fête. Moi je passais inaperçu à cette époque, c’était ma première saison, mais lui, avec ses cheveux… Il n’est plus jamais sorti”, se souvient le défenseur, titulaire lors du Clasico samedi (1-1).

 

 

Au cours de leur années passées ensemble dans le vestiaire catalan, Gerard Piqué a quand même réussi à modifier un peu la nature de son partenaire. “J’ai changé, assure Carles Puyol. J’étais très fermé, radical, je pensais au foot 24/24h et il m’a montré que les choses pouvaient être différentes.” Comme lorsqu’on fonde une famille, n’est-ce pas Gerard ?