Dans une interview à Voetbal International, Frenkie de Jong est revenu sur l’histoire de son numéro 21 qu’il va continuer à porter au Barça.

 

Cela aurait pu être un clin d’oeil à Luis Enrique ou au grand Lilian Thuram. Mais non, sans surprise, si De Jong a tenu à garder son numéro 21 au Barça, c’est qu’il y a une histoire beaucoup plus personnelle derrière. Et plus particulièrement un hommage à un membre de sa famille. “Lors de ma présentation à Barcelone, toute ma famille était là sauf mon grand-père paternel Hans de Jong, qui est mort quand je célébrais mes 21 ans, a expliqué l’ex-crack de l’Ajax dans Voetbal International. Inconsciemment, c’est aussi une forme d’hommage. C’était un grand fan de foot”, a-t-il salué.

 

 

 

Dès l’annonce de son transfert cet hiver, De Jong (22 ans) avait donc évoqué son souhait de garder son numéro de l’Ajax, son premier chez les pros. Et tant pis (tant mieux ?) s’il n’est pas vraiment celui d’un crack mondial comme le 6 de Xavi – qu’il a porté chez les jeunes à Amsterdam – ou encore le 14 de Cruyff, qu’il a refusé pour ne pas avoir à supporter le poids des comparaisons. Même chose pour son nom dans le dos, puisqu’il a gentiment esquivé la proposition de Nike et un “Frenkie” plus marketing. Ce sera finalement “F. De Jong”, comme un nouveau clin d’oeil au nom que portait aussi Hans.

 

Hakim Ziyech et Frenkie de Jong en mars 2018 - Panoramic

Hakim Ziyech et Frenkie de Jong en mars 2018 – Panoramic