Depuis hier à 21h46, c’est officiel : le PSG a réalisé le plus gros braquage de l’histoire du mercato en chipant Neymar au Barça pour 222 millions d’euros. L’occasion pour le Parc des Princes de (re)découvrir enfin de ses propres yeux le génie de l’attaquant brésilien mais aussi… son fameux caprice du mois de mars. Explications. 

 

Le PSG peut donc de nouveau “rêver plus grand”. En arrachant Neymar au Barça, contre une clause libératoire de 222 millions d’euros et au bout d’un interminable feuilleton médiatique, le club parisien a réalisé l’un des plus beaux coups du mercato. Mais pour s’offrir son bourreau de la remuntada, Nasser Al-Khelaïfi a forcément dû se plier à quelques exigences de la starlette brésilienne. Et si le buteur de la Seleçao devrait toucher 30 millions d’euros par an, il a aussi une exigence moins coûteuse et méconnue : l’ex-membre de la MSN ne joue jamais la journée de championnat tombant autour du 11 mars. La raison ? Cette date correspond tout simplement… à l’anniversaire de sa soeur Rafaella (21 ans), que Ney aime bien aller fêter au Brésil.

 

 

En Espagne, le scénario est assez habituel. Car lors de ses trois dernières saisons – sur quatre – au Barça, Neymar a toujours loupé un match autour du 11 mars et souvent pour des raisons douteuses. Héros de la remuntada le 8 mars dernier contre le PSG (6-1), le coéquipier de Lionel Messi est absent le dimanche 12 mars contre La Corogne (défaite 2-1) pour des “douleurs à l’adducteur”. Ça tombe plutôt bien, puisque pendant qu’Arda Turan galère clairement à son poste au Riazor, il s’est déjà envolé au Brésil pour fêter l’anniversaire de Rafaella tout le week-end.

 

2 mars 2017 : "Neymar a "besoin" d'un carton rouge pour aller à la fête de sa soeur", titre Cuatro. Finalement, une blessure aux adducteurs tombera à pic.

2 mars 2017 : “Neymar a “besoin” d’un carton rouge pour aller à la fête de sa soeur”, titre Cuatro. Finalement, une blessure aux adducteurs tombera à pic.

 

Eu te amo ❤️ 11/03/1996 – data mais que especial na minha vida! @rafaella

Une publication partagée par Nj 🇧🇷 👻 neymarjr (@neymarjr) le

 

 

Cartons jaunes et billets d’avion

On rembobine un peu plus loin : le 6 mars 2016, Neymar est également absent de la feuille de match contre Eibar (victoire 0-4). Nouveau coup de chance puisque le 11 du Barça a écopé d’un cinquième carton jaune contre le Rayo Vallecano quelques jours plus tôt qui le suspend automatiquement au prochain match de Liga. Pour un geste involontaire ? Pas vraiment, Ney’ se rendant coupable d’une faute grossière sur Antonio Amaya à la 87ème minute. Grâce au club, qui autorise le joueur à partir, Rafaella peut donc encore compter sur son frère pour son anniversaire au Brésil. Ses 20 ans valaient au moins un petit carton jaune.

 

"Suspendu, Neymar est au Brésil pour l'anniversaire de sa soeur" (AS.com, 6 mars 2016)

Suspendu, Neymar est au Brésil pour l’anniversaire de sa soeur” (AS.com, 6 mars 2016)

 

"Neymar a provoqué un cinquième carton jaune" (Sport.es)

Neymar a provoqué un cinquième carton jaune” (Sport.es, 3 mars 2016)

 

 

Même scénario en 2015. Averti contre Grenade, Neymar manque le match contre le Rayo Vallecano (victoire 6-1) le 8 mars et part se la donner aux côtés de Rafaella, qui partage désormais la vie de Gabigol, avec la permission du club.

 

"Neymar ne jouera pas contre le Rayo Vallecano" (Sport.es, mars 2015)

Neymar ne jouera pas contre le Rayo Vallecano” (Sport.es, 3 mars 2015)

 

À noter que pour sa première saison, il fait un match catastrophique contre Valladolid (défaite 1-0) le 8 mars 2014 avant de rester sur le banc contre Osasuna (victoire 7-0) huit jours plus tard. Quand on donne tout sur le dancefloor, en même temps…

 

Reste à savoir si Neymar appliquera le même stratagème en Ligue 1 et si le PSG sera aussi permissif que le Barça. Le club parisien affronte en tout cas Metz puis l’OGC Nice les 10 et 17 mars 2018, pour la 29 et 30ème journée du championnat. Attention à ne pas prendre trop de cartons jaunes avant ces deux matchs.