La saison prochaine, le stade Loftus Road de QPR (D2 anglaise) portera le nom d’une oeuvre caritative que les fans pourront choisir. 

 

Pas de banque ou de compagnie aérienne. Pour le naming de son stade historique, qu’il utilise depuis 1917, QPR a annoncé une toute autre idée en proposant d’aider “une oeuvre caritative en lien avec le quartier et les supporters”. Jusqu’au 3 mai, le club londonien laisse la possibilité à ses fans de soumettre des noms d’association, avant qu’il ne fasse une première sélection puis organise un vote final.

 

 

Nous avons d’abord proposé cette initiative aux représentants des supporters, a expliqué Lee Hoos, directeur général américain du 19e de Championship. Et leur souhait était qu’il s’agisse d’une oeuvre en lien avec eux (…) Nous voulions trouver un moyen d’offrir une exposition qu’elle n’aurait jamais pu avoir”, ajoute-t-il sur le site de QPR, où l’on peut remplir un formulaire pour soumettre sa proposition.

 

 

QP

 

Forcément à contre-courant, à l’heure où les clubs remplissent leurs caisses grâce au naming, l’idée a quand même provoqué la grogne d’une partie des supporters. Sur Twitter, certains déplorent que l’on touche au symbole Loftus Road, stade de 18.439 places typiquement anglais – avec tribunes collées au terrain – mais ayant fait son temps, comme en témoigne le projet d’une nouvelle enceinte. Des supporters ont notamment proposé que le logo de l’oeuvre caritative prennent plutôt la place du sponsor maillot. Le nom du sponsor ? Royal Panda, casino en ligne et plateforme de paris sportifs. Plus lucratif, mais moins d’utilité publique.