Avec Kylian Mbappé, Bernardo Silva est l’un des éléments clés de l’AS Monaco cette saison. Mais avant de céder aux sirènes d’un gros club européen cet été, le joueur portugais prouve son attachement à la France et sa culture populaire dans un test. 

 

Bayern Munich ? FC Barcelone ? Si son nom circule chez de grosses écuries, Bernardo Silva est pour l’instant bien en France et à l’AS Monaco. Il faut dire que depuis son arrivée en 2014, le Portugais s’est plutôt bien acclimaté à son nouveau décor comme en atteste cette nouvelle vidéo réalisée par le site bros-storiesLe principe : quelques questions sur la culture populaire française et monégasque, posées par ses coéquipiers Benjamin Mendy, Valère Germain et Kylian Mbappé.

 

Et Bernardo Silva s’en sort plutôt pas mal. En trois ans, l’ex-joueur du Benfica a visiblement eu le temps d’apprendre quelques informations capitales sur la famille princière, comme le nom du tube de la princesse Stéphanie de Monaco, Comme un ouragan. Au moment de citer la discipline dans laquelle le prince Albert a représenté Monaco à cinq reprises aux Jeux olympiques, l’international portugais a toutefois plus de doutes. « Si tu te trompes, t’es viré de Monaco », s’amuse Benjamin Mendy avant de lui souffler la réponse, le bobsleigh.

Memphis Depay annonce la sortie d'une biographie

 

Toujours en lien avec le Rocher, Bernardo Silva doit également reconnaître la forme des crackers… Monaco. S’il en savoure apparemment chaque midi, le joueur de 22 ans met un peu de temps à les reconnaître avant de donner la bonne réponse. Un contrat avec Belin vient de lui passer sous le nez.

 

Bernardo Silva, premier fan de Caroline de Monaco

Bernardo Silva, premier fan de Stéphanie de Monaco – Capture d’écran

 

 

Jul, l’OVNI de Boulogne

Là où cela se gâte, c’est étrangement côté foot et rap. Bernardo Silva sait que Karim Benzema a plus de chance de s’offrir un facetime avec Rihanna que son pote Benjamin Mendy, mais le natif de Lisbonne ignore en revanche que Thuram, Henry et Trezeguet ont joué ensemble à l’AS Monaco.

 

Le test de français de Bernardo Silva

Le test de Bernardo Silva – Capture d’écran

 

Contrairement à Julian Draxler, qui jurait déjà par Maître Gims, Booba et la Sexion d’Assaut avant d’arriver en France, Bernardo Silva a aussi des lacunes en rap français. Pour lui, Booba vient de La Roche-sur-Yon, MHD, de Marseille, et Jul de Boulogne. Pour le Portugais : Comme un ouragan > Tchikita.

 

 

N.F.