Tout le monde le sait : Emmanuel Adebayor n’a pas toujours été un footballeur irréprochable. Mais Brede Hangeland, son ex-coéquipier de Crystal Palace, a des nouvelles preuves. 

 

Pas sûr que cela l’aidera à retrouver une équipe. Pendant qu’Emmanuel Adebayor, toujours sans club, était éliminé au premier tour de la CAN avec le Togo, son ex-coéquipier Brede Hangeland a décidé balancer quelques dossiers sur le joueur. En à peine six mois à Crystal Palace, l’ancien défenseur norvégien a en effet pu se rendre compte que son coéquipier n’était pas tout à fait comme les autres. Notamment lors des séances d’entraînement. “Quand il fallait aller au gymnase, il s’asseyait toujours dans la salle avec un café et un muffin, s’étonne encore le joueur sur une radio norvégienne. Un talent incroyable mais un vrai fainéant”, selon l’ex-international, à la retraite depuis cet été.

 

Et un vrai gastronome puisqu’Emmanuel Adebayor lui fera une confidence étonnante en plein match, alors qu’il évoluait sous les couleurs de Tottenham. “Je jouais avec Fulham et lui avec les Spurs. On attaquait et j’avais Adebayor au marquage, au milieu de terrain, quand soudain, il m’a dit “ahhh, j’ai faim”. “Quoi ?”, j’ai répondu. “Je veux que le match se termine, j’ai trop faim. Tu connais un bon restaurant à Londres, Hengeland ?”», se souvient-il, en oubliant de donner ses bonnes adresses.

"Je sentais encore la vodka" : Le jour où Jermaine Pennant a mis un triplé avec une grosse gueule de bois

 

 

Des touches avec Lyon

À 32 ans, Emmanuel Adebayor va quand même devoir se concentrer sur le foot s’il veut retrouver un club. L’attaquant togolais, tout juste éliminé de la CAN, n’a toujours pas trouvé d’équipe à la fin de son expérience à Crystal Palace en juin, malgré quelques touches avec l’OL. Il y a pourtant de bons restaurants à Lyon.

 

E.R.