C’est sûrement la meilleure action de sa soirée. Pas vraiment en évidence contre l’OL, Hatem Ben Arfa s’est illustré après le match en esquivant Jean-Michel Aulas qui voulait lui faire la bise devant les caméras. 

 

Si Cyril Hanouna a donné le coup d’envoi du match, la séquence marrante de ce Lyon-PSG (1-2) s’est déroulé après la rencontre. Alors qu’il débriefait le match face aux journalistes en zone mixte, Hatem Ben Arfa a vu un Jean-Michel Aulas débouler et lui tendre la joue comme un vrai forceur. “Tu me fais pas la bise ?”, lui demande-t-il un peu pressant après un bon moment de flottement. “Non, après si tu veux”, répond son ancien poulain à l’OL, gêné, avant que le président lyonnais ne reparte en faisant mine de ne pas avoir vu les caméras, dans un grand sourire : “Ah pardon, j’avais pas vu.” Mais bien sûr, Jean-Michel.

 

 

En Suède, Kennedy Bakircioglu (Hammarby) a célébré un but en buvant une bière

Hatem Ben Arfa content

Bon, pas de quoi gâcher la “belle soirée” vécue par Hatem Ben Arfa, titulaire face à son ancien club. “J’étais très content de revenir ici, dans mon club formateur et en plus dans un rôle de titulaire, a-t-il confié après la rencontre au Parisien. Je me sens bien dans cette position. Je suis très content. Ce poste me plait beaucoup”, a-t-il ajouté en évoquant sa position de numéro 10. Le joueur, qui aurait pu retrouver l’OL cet été, a enfin retrouvé du crédit chez son coach Unai Emery. “Il a réussi une très bonne première période, a commenté l’Espagnol, qui a toutefois remplacé son attaquant à l’heure de jeu. Entre les lignes, il a bien joué et a donné des situations offensives à l’équipe. J’aurais aimé qu’il entre plus dans la surface. En seconde période, il était un peu fatigué.” Et même pas un mot sur son action avec Jean-Michel Aulas ? Il est vraiment dur avec lui.