Mercredi, BBC Sport a diffusé un court sujet sur le youtubeur marseillais Mohamed Henni. Improbable. 

 

Qui aurait pu imaginer que Momo Henni percerait jusqu’en Angleterre ? Grâce à ses “26 télés cassées”, le Marseillais a en tout cas attiré l’oeil de la prestigieuse BBC qui lui a consacré un sujet vidéo. En 1min25, la branche sport de la télé publique propose aux Anglais de découvrir celui qu’elle présente comme le “fan de l’OM qui casse des télés quand son équipe perd”. “Le but est de rendre les gens heureux”, y explique notamment Momo Henni, pour qui casser des écrans “enlève également du stress”.

 

 

Que l’on vienne d’Angleterre, de France, du Brésil ou d’Allemagne, les gens se reconnaissent en moi. Je représente le vrai fan devant son écran”, poursuit Momo Henni pour expliquer son succès et son million d’abonnés atteint sur YouTube en deux ans. Un succès qui implique toutefois quelques “difficultés économiques”, puisqu’il assure payer lui-même ses télés, à 400 euros chacune. “Je ne fais pas ça pour le show ou pour la comédie”, précise-t-il dans cette vidéo pour laquelle la BBC indique la mention “contient des scènes violentes”. Bah ouais, logique.

 

 

A en juger par les premiers commentaires, les colères de Momo Henni font en tout cas aussi marrer outre-Manche. Pendant que certains pensent qu’il a “besoin d’aide”, d’autres soulignent la chance qu’il a de ne pas soutenir Huddersfield, Sunderland ou Fulham. Pas sûr qu’en ce moment, soutenir Marseille soit un cadeau, mais ça peut donner des vidéos sympas.