Mardi, la Fédération argentine a fait grincer des dents avec un guide pour le Mondial 2018 dans lequel elle enchaîne les clichés sexistes. 

 

Si l’Argentine a des chances de soulever le trophée au Mondial, elle a déjà gagné le titre de la pire idée de la compétition. Dans un document destiné aux dirigeants, joueurs ou encore journalistes argentins, la Fédération a cru bon ajouter un chapitre de deux pages pour expliquer comment… “draguer des filles russes” cet été.

 

 

Résultat ? Un enchainement attendu de clichés bien lourds. Pour “avoir une chance” de séduire, on peut y lire qu’il faut “être propre, de sentir bon et d’être bien habillé”. “Les filles russes n’aiment pas être vues comme des objets. Beaucoup d’hommes, parce que les femmes russes sont belles, veulent juste les ramener dans leur chambre. Mais même si elles le veulent aussi, ce sont des personnes qui veulent se sentir uniques et importantes”, poursuit ce guide qui indique également qu’elles “aiment les hommes prenant des initiatives”.

 

 

Depuis que le document a été pointé du doigt, l’AFA a toutefois fait machine arrière en enlevant le fameux chapitre. Sûrement une meilleure idée.