Adversaire du Chili lundi soir (1-0), l’Uruguay nous a déjà offert l’une des meilleures actions de la Copa America grâce à Luis Suarez et une contestation d’un nouveau genre.

 

Cela aurait été l’un des plus beaux exploits de sa carrière. Cinq ans jour pour jour après sa morsure sur Chiellini, Suarez a encore fait un truc fou sous le maillot de l’Uruguay en obtenant (presque) un penalty contre le Chili pour une main de Gabriel Arias dans la surface. Problème : Arias n’est pas un défenseur mais un gardien, et le Pistolero a mis quelques secondes avant de se rendre compte que cette fois, sa tentative d’enfumage était trop évidente pour l’arbitre.

 

 

Pas grave, ce génie de Suarez trouvera bien autre chose d’ici la fin de la compétition.