Lors de ses premières années d’entraîneur en Norvège, Ole Gunnar Solskjaer racontait avoir “beaucoup appris” grâce au jeu Football Manager. 

 

Tout le monde parle de Sir Alex mais Solskjaer a un autre mentor un peu spécial. Devenu l’homme qui a ressuscité Man United après l’affreux cirque mourinhiesque (9 victoires en 10 matchs depuis son arrivée), l’ex-buteur s’est peut-être autant inspiré de la légende écossaise que de Football Manager. “Quand j’étais à Man U, je me détendais en jouant. C’est un jeu fantastique, j’ai beaucoup appris sur le foot, sur les joueurs et surtout les jeunes talents, expliquait-il à Dagbladet en 2013, alors qu’il coachait Molde (D1 norvégienne). Cela ressemble à la vraie vie, au niveau des futurs bons joueurs. Ils ont fait un incroyable travail de recherche”. 

 

"Matchday in Europe", la nouvelle pub qui réunit Hazard, Giroud ou Fekir

 

Des heures sur son ordi qui lui ont permis de vite comprendre quel type d’entraîneur il voulait être. “Je me souviens que je pensais la même chose qu’aujourd’hui en tant que coach, en voulant donner leur chance aux jeunes pour les voir se développer”, affirmait Solskjaer, précisant qu’il préférait gagner sans dépenser des millions d’euros. “Beaucoup de joueurs jouent à FIFA ou Football Manager. Ça les aide à mieux comprendre le foot”, ajoutait au passage l’ex-international norvégien (67 sélections) et futur adversaire d’un PSG qu’il est venu observer au Parc OL dimanche soir.

 

 

Autre preuve que la passion de Solskjaer (45 ans) pour le management vient de loin : il a aussi passé beaucoup d’heures sur The Boss, ancêtre de Football Manager sorti au milieu des 80’s sur Commodore 64 : “A 7/8 ans, j’y jouais avec mes cousins. J’ai toujours préféré être manager que joueur sur les jeux vidéo”. Vivement que le Dembouz entraîneur nous reparle de Winchester.