Hier soir, Yoann Riou était l’invité de Yann Barthès sur le plateau de Quotidien (TMC). L’occasion de faire une jolie surprise à l’équipe mais aussi de s’essayer à un nouveau rôle : présentateur météo. 

 

Comment ne pas aimer Yoann Riou ? Entre son expertise, sa bonhomie et ses exaltations à chaque match commenté dans sa cabine de la chaîne L’Équipe, il est devenu l’un des journalistes sportifs les plus fous et les plus sympathiques du PAF. Invité sur le plateau du Quotidien, jeudi 13 avril, ce grand supporter de Guingamp a une nouvelle fois fait preuve de générosité, en offrant notamment un cadeau à Etienne Carbonnier (pour son anniversaire), et de folie, en présentant… la météo.

 

 

Quand Marcelo se fait troller par Enzo, son fils de huit ans

« Je l’avais acheté pour moi au départ, alors c’est XXL »

Devenue une des coqueluches de l’émission et de la rubrique Transpi, Yoann Riou n’a évidemment pas manqué l’occasion de remercier Yann Barthès et Étienne Carbonnier, chargé de la chronique sport dans l’émission de TMC. « J’ai un cadeau évidemment pour Etienne, c’est son anniversaire », explique Yoann Riou en présentant au chroniqueur un beau maillot vintage de Boca Juniors, avant d’offrir à Yann Barthès un maillot « énormissime » que portait son idole Diego Maradona aux Newell’s Old Boys. « Je l’avais acheté pour moi au départ, alors c’est XXL », lâche le journaliste dans un fou-rire.

 

L’acolyte de Raphael Sebaoun, toujours agité et souriant comme un gamin à Noël, est revenu sur quelques anecdotes cultes et notamment ce jour où il a « fumé » l’herbe de la pelouse du stade de Boca Juniors, il y a deux semaines, en compagnie de Didier Roustan. « J’en ai encore dans mon sac, du coup je ne sais pas comment j’ai passé la douane, ça pue encore, se marre le journaliste de L’Équipe. J’en ai donné à ma maman qui a une ferme en Bretagne, elle a planté un peu l’herbe de Boca Junior, j’espère que ça va faire de belles herbes. »

 

 

Yoann Riou > Louise Bourgoin

Yoann Riou a ensuite exercé ses talents dans un tout nouvel exercice : la présentation de la météo, à la sauce football. « Evidemment, niveau température, Marseille domaine Paris. Paris qui est mené 14 degrés à 12 par Marseille », lâche le journaliste de L’Équipe, toujours à fond et sans prompteur bien entendu. Avec Yoann Riou, on veut des matchs et des météos au quotidien.

 

(la séquence débute à 00:50:51)

 

V.L.