Pourrir un de ses coéquipiers pendant le tournage d’une pub pour un sponsor, seul Zlatan Ibrahimovic peut se le permettre. Enfin épanouie à Manchester United, la légende suédoise est d’humeur blagueuse.

 

Les obligations promotionnelles des joueurs sont parfois barbantes. Alors certains tentent de s’amuser un peu à l’instar de Zlatan Ibrahimovic. Jamais le dernier pour chambrer, l’ex-attaquant du PSG s’en est gentiment pris à son coéquipier Henrikh Mkhitaryan pendant le tournage d’un spot pour Chevrolet. Zlatan est-il jaloux du récent but en coup du scorpion de l’Arménien, élu but du mois par la BBC ?

 

 

« Merci aux Coréens d’avoir regardé Manchester United, cette saison… ». Face caméra, voilà une phrase que Henrikh Mkhitaryan n’aura en tout cas pas eu le temps de finir. Zlatan Ibrahimovic a envoyé un tir en plein dans les panneaux se trouvant derrière l’ex-joueur du Borussia Dortmund et qui n’ont évidemment pas résisté à la frappe. De quoi légèrement perturbé le tournage de Chevrolet et remettre tout de suite à contribution les techniciens chargés de remonter les planneaux. Mais pas de quoi vraiment gêné l’ex-attaquant du PSG, rapidement parti se cacher mais avec un grand sourire.

 

 

 

« Ils se bouffent les c*******, maintenant »

Si l’international suédois est d’humeur blagueuse c’est qu’il ne s’est jamais senti aussi épanoui. À Manchester, « la meilleure ville dans laquelle (il a) pu vivre », le numéro 9 prouve à ses détracteurs qu’il n’est pas encore fini, avec 17 buts lors de ses 27 apparitions sous le maillot des Red Devils. Dans un entretien accordé à plusieurs journaux britanniques, le roi de la punchline confiait ainsi, il y a quelques jours : « Je suis venu en Premier League et personne ne pensait que ça marcherait mais comme toujours, ils se bouffent les couilles, maintenant. Cela m’a donné beaucoup d’énergie, croyez-moi, parce qu’ils sont payés pour raconter de la merde, alors que moi je suis payé pour jouer avec mes pieds. »

 

En 2017, Zlatan est toujours Zlatan.

 

N.F.