Après six mois de prêt à son ancien club Rosario Central (Argentine), Giovani Lo Celso a enfin rejoint le PSG. Et il n’est pas venu seul puisque madame est actuellement à Paris. Mais qui est Magui Alcacer ? 

 

Julian Draxler n’est pas l’unique recrue du PSG cet hiver. Arrivé mercredi 28 décembre à Paris en provenance de Buenos Aires, Giovani Lo Celso (20 ans) était entouré d’une dizaine de membres de sa famille à l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle. Et parmi eux, sa compagne Magui Alcacer, qui a rapidement du laisser partir le milieu de terrain en Tunisie pour son stage d’hiver.

 

Pas grave, la jeune femme en profite actuellement pour découvrir le beauté de la capitale et ses 7 degrés ambiants. Une température bien plus fraiche qu’à Rosario mais qui ne semble pas la chagriner à en juger par ses photos Instagram à Montmartre avec des amis et ou en train de poser devant le Moulin Rouge. Madame connaît déjà les classiques.

Qui est Coral Simanovich, la compagne du bourreau du PSG, Sergi Roberto ?

 

Magui Alcacer, madame Lo Celso, à Paris

Magui Alcacer, madame Lo Celso, à Paris – Instagram

 

Magui Alcacer, madame Lo Celso, touriste à Montmartre

Magui Alcacer, madame Lo Celso, touriste à Montmartre – Instagram

 

Magui Alcacer, madame Lo Celso, devant le Moulin Rouge

Magui Alcacer, madame Lo Celso, devant le Moulin Rouge – Instagram

 

 

Kiné et mannequin

Depuis plus d’un an, Magui Alcacer partage la vie de Giovani Lo Celso et s’attendait donc à quitter un jour l’Argentine, vu le talent du joueur. Le couple s’est rencontré à Rosario, la ville natale de Lionel Messi dont ils sont tous les deux originaires. Et pendant que Giovani devenait l’une des pépites du football argentin, sa petite amie, elle, se formait à devenir kinésithérapeute à l’hôpital Alberdi.

 

Si Lena Stiffel, madame Draxler, est carrément absente des réseaux sociaux, Magui Alcacer n’est pas très active sur Twitter mais l’est un peu plus sur Instagram. Pas vraiment fan des photos cheesy et des emojis coeur, le couple se laisse quand même parfois aller à un petit selfie.

 

Magui Alcacer, madame Giovani Lo Celso

Magui Alcacer, madame Giovani Lo Celso – Facebook

 

 

Lorsqu’elle n’est pas à l’hôpital ou avec sa famille dont elle semble très proche, la jeune argentine prend la pose pour la marque de maillots de bain Gracia Bikinis. Magui Alcacer est même l’égérie de la marque pour l’été 2017 à venir. Et à en croire le making-of du shooting, elle est aussi à l’aise devant la caméra qu’en blouse de médecin.

 

 

 

Un déménagement à Paris ?

Si on sait que Lena Stiffel a certainement eu sous son sapin de Noël une carte Air France pour faire des allers-retours entre Wolfsburg et Paris, on peut d’ores et déjà se demander si Magui Alcacer lâchera ou non sa carrière à Rosario pour une vivre dans la capitale française.

 

En attendant, pendant qu’elle fait des repérages à Paris, Giovani Lo Celso est donc à Radès en Tunisie pour le stage d’hiver du PSG et faire connaissance avec ses partenaires. Avant de rentrer en jeu et de battre le Club Africain (3-0) pour ses débuts, le numéro 18 parisien a eu droit à un bizutage quelques heures plus tôt et a dû entonner une chanson, debout sur une chaise, comme le veut la tradition. Si Hatem Ben Arfa avait choisi Billie Jean de Michael Jackson, Lo Celso a préféré une chanson en espagnol. Et contrairement à celui de HBA, tout s’est bien déroulé et la scène a même été filmée. Magui Alcacer aurait eu tort de manquer ça.

 

 

N.F.