Revenu au Real en tant que coach l’été dernier, Raul a été sacré champion avec les U18 dimanche. 

 

Zizou est bien en place mais ses potentiels successeurs sont aussi là. Après Xabi Alonso, c’est Raul qui vient de débuter sa carrière de coach au Real avec un titre de champion chez les jeunes. Certes, il n’est à la tête des U18 que depuis un mois et la mise à l’écart d’Alvaro Benito, coupable selon Florentino d’avoir trop critiqué Kroos ou encore Casemiro à la radio, mais il a été sacré ce week-end en battant l’Atlético Pinto (3-1), à quatre journées de la fin.

 

 

Toujours aussi performants avec Raul, rapidement passé des U15 aux U18 sur ordre d’un président avec lequel il s’était pourtant souvent embrouillé, les cracks de la Fabrica ont désormais 9 points d’avance sur l’Atlético, avec un match en moins. Encore au top de l’élégance, à 41 ans, l’ex de Schalke n’a pas oublié de dédier cette victoire à son prédécesseur sur le banc. “Cette victoire est aussi la tienne mon pote !”, a-t-il écrit à Alvaro Benito, ex-joueur lui aussi formé à la Fabrica, en commentaire sur Instagram.

 


Voir cette publication sur Instagram

Increíble la temporada del Juvenil B!! Muy feliz de haber formado parte de este gran grupo de campeones!! ⚽️🏆💪🏻 #HalaMadrid

Une publication partagée par Raúl González (@raulgonzalez) le

 

A noter que si Xabi Alonso a pu compter sur Elyaz Zidane (13 ans), l’ancien numéro 7 a dans ses rangs Théo Zidane (16 ans), qui joue au milieu de terrain. Reste à savoir lequel des deux coachs remplacera un jour Zizou chez les A (on mise plutôt sur le Basque).