Nouvelle recrue de Boston River (D1 urugayenne), qui lui permet d’améliorer son record, la légende Sebastian Abreu a débuté sous ses nouvelles couleurs ce week-end. 

 

Et une 29e fois pour El Loco. Plus qu’habitué à l’exercice, Sebastian Abreu (42 ans) a cette fois joué son premier match avec Boston River, lors de la 2e journée du championnat uruguayen face au River Plate de Montevideo. Un match sans but mais surtout marqué par son entrée en jeu en 2e mi-temps avec un numéro assez spécial : le 113. Pourquoi ? Parce que le 13, son numéro fétiche, était déjà pris, alors l’ex-international uruguayen (70 sélections) a choisi de rajouter un 1. El Loco reste El Loco.

 

Jallet, Ribéry, Rami… À quoi ressemblait le mercato en juillet 2009 ?

 

Après une pige en tant qu’entraîneur-joueur à Santa Tecla (Salvador), Abreu est revenu au pays il y a quelques semaines pour améliorer son record bien homologué par le Guinness Book. L’Urugayen, qui est aussi connu pour sa Panenka au Mondial 2010 contre le Ghana, est passé par le Brésil (Grêmio, Botafogo…), l’Argentine (San Lorenzo, River), l’Espagne (La Corogne, Real Sociedad), le Mexique (Cruz Azul, Club America…), Israël (Beitar Jerusalem), la Grèce (Aris Salonique), le Paraguay (Sol de America) ou encore le Chili (Deportes Puerto Montt). Un voyage qu’il pourrait bientôt stopper pour prendre sa retraite et devenir coach. Sauf s’il décide de tester une 30e équipe.