Pour sa première à domicile en Serie D ce week-end, Palerme a pu compter sur 17.000 tifosi. Un record à ce niveau. 

 

Les Cavani, Dybala ou Pastore sont partis, mais pas l’amour des supporters. Adversaire de San Tommaso (victoire 3-2) dimanche, Palerme a pu compter sur 17.000 tifosi venus soutenir leur club descendu au quatrième échelon cet été. D’abord rétrogradé en Serie C pour des irrégularités financières, c’est finalement en Serie D qu’il débute cette saison sous le nom de Società Sportiva Dilettantistica Palermo, après un placement en liquidation judiciaire.

 

 

Pas un souci pour les tifosi siciliens, qui ont tout de même répondu présent au stade Renzo Barbera pour voir la 2e victoire en 2 matchs de leur club, 11e de Serie B 2018/19. Autre preuve d’amour : ils sont 9.000 à s’être abonnés cette saison, contre un peu plus de 2.000 la saison dernière. Le long chemin pour retrouver l’élite – comme l’ont fait Naples, Parme ou la Fiorentina il y a quelques saisons – se fera bien avec le peuple rose et noir.