À un mois de l’élection du nouveau président de Boca, Riquelme (41 ans) a proposé ses services pour diriger son club de coeur. 

 

Votez Ultimo Diez. Invité par la chaîne Fox Sports jeudi, Roman en a profité pour participer au débat autour du prochain président de Boca, élu le 8 décembre. Et plutôt que de soutenir un candidat en particulier, il s’est dit prêt à prendre les commandes : “Nous devons nous rassembler pour aider le club et s’il y a union, je peux réfléchir à l’idée d’être président ou à un autre poste”, a lâché l’idole de la Bombonera, où il fera bientôt son jubilé.

 

 

Longtemps brouillé avec Riquelme avant que leur relation ne se réchauffe, l’actuel président en a profité pour appeler les candidats à s’unir et saluer sa prise de position. “J’ai toujours confiance en ce qu’il dit, a assuré Daniel Angelici, qui ne pourra pas se représenter après deux mandats. Il est le bienvenu pour travailler à Boca, il peut apporter beaucoup sur le plan footballistique”. Critiqués après un nouveau couac en Libertadores contre River, les dirigeants de Boca rêvent surtout qu’il rejoigne la candidature de l’actuel secrétaire général Christian Gribaudo et intègre le futur organigramme. La présidence devra peut-être attendre.