Roberto Firmino a assumé. Après avoir plaidé coupable de conduite en état d’ivresse, l’attaquant de Liverpool a été condamné et devra payer une amende. 

 

Un passage chez le juge pour décrassage. Au lendemain d’un gros match contre Chelsea (1-1), Roberto Firmino avait rendez-vous au tribunal de Liverpool, mercredi 1er février. Aucun rapport avec sa prestation mais plutôt avec une accusation de conduite en état d’ivresse, le 24 décembre dernier. À trois heures du matin, l’attaquant brésilien avait été arrêté en plein centre ville au volant de sa Range Rover.

 

Et Roberto Firmino va devoir le payer. La justice anglaise a condamné l’ancien joueur d’Hoffenheim à 23 500 euros d’amende et un an de suspension de permis. Avec plus de 6 millions d’euros par an, ça devrait toutefois aller. D’autant que Liverpool a décidé de se la jouer clément en refusant de sanctionner son buteur, qui faute dans un cadre privé et pour la première fois depuis son arrivée en 2015.

Ricardo Carvalho condamné à sept mois de prison pour fraude fiscale

 

 

Une cuite post-traumatisme ?

Roberto Firmino a quand même fait son mea culpa. « Je présente mes excuses, auprès du club, de mon entraîneur, de mes coéquipiers ainsi qu’aux supporters, de m’être mis dans une telle situation. Ce que j’ai fait est mal et loin d’être un exemple à suivre, a déclaré l’international de 25 ans. Je promets à la famille LFC que j’ai appris de mon erreur, de cette expérience et ne la répéterai jamais dans le futur ». Bien.

 

Pour la défense de son client, Michael Hogan n’a pas manqué de rappeler que cet incident est arrivé un jour après un cambrilage dans la maison de Roberto Firmino. Environ 80 750 euros (70 000 livres) de bijoux, montres et vêtements ont été dérobés à l’attaquant de Liverpool. L’avocat a précisé que ces derniers étaient sur le point d’utiliser la force. On imagine donc que pour oublier ce terrible évènement, Roberto Firmino a dû avoir la main un peu lourde sur les Caïpirinhas. Et ce n’est certainement pas son coach, Jürgen Klopp, qui va lui en tenir rigueur puisque selon lui, « toutes les légendes buvaient comme des trous ».

 

 

Un gros raté face à Chelsea

L’entraîneur allemand pourrait en revanche lui en vouloir un peu plus quant à sa prestation sur la pelouse d’Anfield d’hier, mardi 31 janvier, face à Chelsea. En début de deuxième mi-temps, Roberto Firmino s’est retrouvé seul au point de penalty mais la reprise du Brésilien est complètement au dessus du cadre. Encore un coup de la Caïpirinha ?

 

V.L.