Après avoir pris sa retraite pour faire du rap, Royston Drenthe s’est confié sur son étape au Real Madrid. Et il est notamment revenu sur le fameux 2-6 encaissé face au Barça de Guardiola, à la suite duquel certains joueurs madrilènes… ont fait la fête.

 

C’est l’une des défaites les plus mémorables du Real Madrid. Face au Barça de Pep Guardiola, en mai 2009, Iker Casillas et ses coéquipiers encaissent un cinglant 6-2 à domicile et disent définitivement adieu à la Liga. Une défaite aujourd’hui restée dans l’histoire mais que certains joueurs, alors coachés par Juande Ramos, vont tenter d’oublier… en faisant la fête.

 

C’est ce que révèle aujourd’hui Royston Drenthe, ex-grand espoir hollandais passé par le club entre 2007 et 2010, qui n’a toutefois pas participé à cette défaite. “On est sorti faire la fête parce que nous avions besoin de nous vider la tête », a-t-il confié au média hollandais Perform, cité par le quotidien AS. Une gueule de bois en plus d’une raclée ? Comme l’a récemment sous-entendu l’ex-directeur sportif du club, qui a évoqué des problèmes d’alcool, le Real Madrid savait définitivement s’amuser à cette époque.

Andrés Iniesta va retrouver le Barça pour un match amical au Japon

 

Connu pour son hygiène de vie pas vraiment compatible avec celle d’un footballeur pro, Royston Drenthe (29 ans) n’est pourtant pas l’instigateur de cette sortie. “À Madrid, la fête est un tabou. Tu peux sortir, mais pas si tu perds. Les gens ne peuvent pas te voir sortir le soir après une défaite. Sauf qu’on avait un groupe de joueurs jeunes et même si je ne vais citer personne, j’ai reçu l’appel d’un coéquipier me disant “Roy, on y va” », a expliqué l’ex du Real Madrid.

 

 

Même sa compagne n’était pas au courant

À l’époque, cela n’avait pas fuité dans des médias espagnols qui guettent pourtant le moindre faux-pas. Il faut dire que le secret avait été visiblement bien gardé puisque la compagne du désormais rappeur n’était même pas au courant qu’une sortie s’était organisée ce soir-là. “Elle n’a pas pu le savoir, parce que je savais que c’était une mauvaise idée de sortir après une telle défaite, confie-t-il. Alors je suis parti très discrètement de la maison. Je suis parti juste en enlevant le frein à main de la voiture pour qu’elle n’entende pas le moteur. J’ai attendu d’être en bas de la colline et loin de la maison pour la démarrer », ajoute l’ex-défenseur du Real Madrid, où ne doit définitivement pas regretter ces années-là. Contrairement aux fans du Barça.

 

E.R.