Nouveau héros de Flamengo, le coach portugais Jorge Jesus (65 ans) vient d’être fait citoyen d’honneur par la ville de Rio. 

 

Impossible d’avoir passé un meilleur week-end que lui. Vainqueur de la Copa Libertadores – la première depuis 38 ans à Flamengo – et du championnat en moins de 24h, Jorge Jesus vient également d’être honoré par la mairie de Rio. Sur une idée de Felipe Michel, conseiller municipal de la ville et ex-joueur de Flamengo, l’ancien entraîneur du Sporting a été fait citoyen d’honneur lors d’une cérémonie en présence du gouverneur de l’Etat de Rio, Wilson Witzel.

 

 

Je remercie Flamengo de m’avoir donné cette opportunité, a lâché Jorge Jesus. C’était un mariage parfait avec le club, les supporters et la ville. Je sais que je suis l’idole de beaucoup d’enfants ici et au Portugal, donc je ne peux que dire merci”, a insisté celui qui a réalisé un doublé Libertadores-championnat jamais vu depuis le Santos de Pelé en 62 et 63.

 

 

 

J’espère qu’il restera longtemps ici”

Au cours de la cérémonie, le président de Flamengo a aussi salué le boulot de son coach, le premier à ramener un titre de champion depuis 2009. “C’est un hommage plus que mérité, a assuré Rodolfo Landim. Le plus important est l’intensité qu’il met dans le travail et le niveau de détail. Ce sont les qualités d’un leader. J’espère qu’il restera longtemps ici”.

 

 

Malheureusement pour lui et les supporters du Mengão, sacré champion dimanche grâce à la défaite de Palmeiras, leur idole pourrait partir après cette unique et incroyable saison. “Je ne veux pas encore penser au futur, il y a d’autres paramètres importants dans la vie d’entraîneur”, a-t-il seulement expliqué, laissant pour le moment planer le mystère.