Invité à la radio après avoir remporté l’émission Je suis une célébrité, sortez-moi de là, le coach Harry Redknapp est revenu sur une histoire culte de l’époque Portsmouth. 

 

C’est le genre d’anecdote qu’on ne trouve qu’en Angleterre. Icône du Portsmouth des années 2000, l’inusable Harry Redknapp a raconté comment, lors de la pré-saison 2003/04, il a trouvé une façon bien à lui de motiver Yakubu, buteur acheté au Maccabi Haifa après une demi-saison en prêt. “Il nous a aidé à monter en Premier League (avec 7 buts en 13 matchs, ndlr), s’est-il d’abord souvenu sur TALKsport. Alors, quand on a été promu, j’ai dit au Yak : “Combien de buts tu vas marquer cette saison ? Pas des buts en coupe, mais en Premier League”, demande-t-il au Nigérian qui pense alors pouvoir en mettre 20. J’ai dit “20 en championnat ?” et il m’a répondu “je pense coach, oui””.

 

Les notes de Mourinho pour un Chelsea-Barça de 2006 auraient fuité

 

Un échange banal ? Ce n’est pas le style de Redknapp (71 ans) qui propose alors de lui verser “personnellement” 20.000 livres (22.000 euros) s’il atteint la barre des 20 buts. Ce que le coach sera tout près de payer des mois plus tard. “La saison passe et lors du dernier match, on bat Middlesbrough 5-0, poursuit-il. The Yak en met quatre alors dans les vestiaires je lui dis : “Bien joué Yak, t’as été fantastique”. Là, il me répond “j’aurais dû en mettre un de plus” donc je demande “quel but ? T’en as mis quatre, c’est incroyable !”. “Oui mais j’en ai marqué 19 au total, à un but près je gagnais ton argent””, se lamente l’ex-international (57 sélections) tout près de s’offrir une prime plutôt sympa.

 

 

 

Je l’aurais remplacé direct”

Si cela paraît absurde, Redknapp n’avait donc “aucune idée” du nombre de buts marqués par Yakubu lors de la saison. “J’ai dit “Oh mon dieu, je n’avais pas réalisé”, avoue l’ex-coach de Tottenham mêlé à une affaire de corruption sur des transferts quelques années plus tard. Je l’aurais remplacé direct, il était hors de question qu’il ait mes 20.000″. Que la légende se rassure : The Yak avait de toute manière triché en comptant aussi ses trois buts en coupe.