Sanctionné pour des insultes envers un arbitre avec l’Argentine, Lionel Messi a reçu un soutien plutôt cool : celui de Julian Casablancas, chanteur des Strokes.

 

La c***** à ta mère !” Suspendu quatre matchs avec l’Argentine pour avoir lâché ces quelques mots à un arbitre contre le Chili (victoire 1-0), Lionel Messi a traversé une petite zone de turbulences la semaine dernière. Et cela n’a pas trop plu à ces fans comme… Julian Casablancas. En concert le 1er avril à Buenos Aires, au festival Lollapalooza, le rockeur new-yorkais en a profité pour envoyer un message au numéro 10 et au public argentin, pas toujours tendre avec La Pulga. “Soyez sympas avec Messi”, a-t-il lâché au micro. Message reçu par les spectacteurs du Lollapalooza qui ont scandé le nom du capitaine de l’Albiceleste. “On est là pour Messi. Désolé les filles, un gars parle de foot”, a ajouté Julian Casablancas. Sûrement une référence à Bernard Lacombe.

 

À cause de stats horribles, un attaquant amateur s'est fait charrier par Zlatan et d'autres grands noms

 

Le soutien du Barça a dû faire plus d’effet à Lionel Messi, pas connu pour sa grande culture musicale. “Le FC Barcelone exprime sa surprise et son indignation devant la décision de la commission de discipline de la Fifa de sanctionner Lionel Messi après le match de qualification de la Coupe du monde Argentine-Chili, ont expliqué les Catalans dans un communiqué. Le club considère la sanction injuste et totalement disproportionnée (…) le FC Barcelone souhaite réitérer son soutien à Leo Messi, athlète exemplaire pour son comportement sur et en dehors du terrain.” Son coach Luis Enrique y est aussi allé de son commentaire en parlant d’une sanction “incroyable” et “surréaliste” pour un “joueur irréprochable”.

 

 

L’Albiceleste déjà perdue

L’Argentine, qui devra encore se passer de Lionel Messi contre l’Uruguay (31 août), le Venezuela (4 septembre) et le Pérou (5 octobre), en a déjà fait les frais en perdant contre la Bolivie (2-0) sans son numéro 10. L’Albiceleste a fait appel de la sanction mais pas sûr que la FIFA soit “sympa” avec Messi. Désolé Julian.

 

N.S.