Jennifer Lopez fait des surprises plutôt sympas. Pour l’anniversaire de sa cousine Tiana Rios, J. Lo lui a offert un cadeau assez fou : Cristiano Ronaldo en personne. 

 

À la manière de l’émission de télé-réalité très années 2000, Sweet Sixteen, Jennifer Lopez avait décidé d’offrir un anniversaire royal à sa cousine et assistante, fan de Cristiano Ronaldo. Et pour ça, la popstar et supportrice du Real Madrid a bénéficié de l’aide de CR7 en personne auquel elle a gentiment demandé d’aller saluer Tiana Rios dans une boîte madrilène où la fête était organisée.

 

« Elle regarde tous les matchs, je ne peux même pas lui demander de travailler quand elle est devant une rencontre, explique d’abord la chanteuse au quadruple Ballon d’or, présent dans la boîte aux côtés de son coéquipier Pepe. Je pense honnêtement que c’est votre plus grande fan », poursuit-elle, maillot du Real Madrid saison 2012/2013 sur le dos, preuve que c’est une vraie.

Séville veut organiser une finale d'Europa League en hommage à Reyes

 

 

Je crie à chacun de ses buts”

Grande fan de ce dernier, Tiana Rios a forcément halluciné en voyant son idole débarquer et la prendre dans ses bras pour un petit « hug ». « Je crie à chacun de ses buts, et là il est là devant moi, c’est trop », s’enflamme-t-elle devant une caméra, sans toutefois sembler si transie de joie. Dommage pour ceux qui attendaient un moment digne de Fan de sur M6. Le joueur, lui, était forcément ravi de découvrir une nouvelle fan. Apparemment, Lionel Messi ne lui manquait pas autant qu’à la cérémonie de The Best.

 

 

 

Un complot contre Ronaldo ?

Entre son quatrième Ballon d’or, le prix The Best de la FIFA et les mots doux de Jennifer Lopez et sa cousine, Cristiano Ronaldo risque bien de faire une overdose de flatteries. Seule ombre au tableau : l’affaire Football Leaks. Accusé d’avoir caché 150 millions d’euros au fisc, CR7 est revenu sur cet épisode au cours d’une interview pour la Cadena COPE. L’attaquant portugais s’est tout simplement dit victime d’une « campagne médiatique ».

 

« Il y a eu beaucoup de campagnes contre moi, dans le football et hors du football aussi (…) Vous faites tellement de choses bien et les gens veulent vous taper dessus pour camoufler les mauvaises choses que d’autres font », a-t-il ajouté à la radio, en oubliant au passage l’existence de AS et Marca, les journaux pro-Real Madrid, ou encore d’El Pais, qui a reconnu publiquement ne pas vouloir parler de l’affaire. CR7 a toutefois réaffirmé croire que la justice trancherait en sa faveur. Les vrais comme J. Lo savent.

 

N.F.