Pour ses adieux au public de Malmö, Markus Rosenberg (37 ans) a vécu une soirée folle en offrant la victoire contre le Dynamo Kiev à la dernière minute. 

 

Beaucoup trop d’émotions à Malmö en ce moment. En pleine polémique avec Zlatan, dont la statue a été vandalisée depuis son arrivée chez les proprios d’Hammarby, un autre club de D1 suédoise, le Swedbank Stadion a aussi dit adieu à sa vraie idole Markus Rosenberg, jeudi en Europa League. Avec une soirée encore plus mémorable que prévue : s’il a eu droit à un incroyable tifo avant le coup d’envoi, l’ex-attaquant de l’Ajax a surtout inscrit un doublé dont le but de la victoire (4-3) à la 96e, qu’il a évidemment été fêter en se jetant sur les supporters. Folie.

 

 

 

 

Pas de mot pour décrire mon amour”

S’en est suivi 45 minutes de plus faites d’hommages, en présence d’ex-partenaires et ex-coachs, sa famille et quelques larmes pour l’ancien international. “Il n’y a pas de mot pour décrire mon amour pour vous. Ce club a fait ce que je suis aujourd’hui”, a lâché Rosenberg, également revenu sur sa carrière, marquée par deux passages (2001-2005, puis à partir de 2014) dans son club de coeur, où il a débuté à 5 ans. “Peu de gens ont le privilège de grandir à Malmö, puis d’aller jouer dans d’autres clubs en Europe (il est aussi passé par le Werder, Santander puis WBA, ndlr). Ces six dernières années ont été indescriptibles. On peut les comparer à cette soirée, cela a plutôt bien marché”, a ajouté le capitaine qui s’est dit “très ému” par le tifo avant la rencontre.

 

 

Vice-champion 2019 avec Malmö, qui jouera sa qualif’ pour les 16e d’Europa League à Copenhague mi-décembre, Markus Rosenberg a ensuite eu droit un tour d’honneur bien mérité. Avant de lancer quelques chants en tribune avec les ultras, comme le supporter qu’il redeviendra. La soirée d’adieu parfaite.