Façon Netflix, Troyes proposera des abonnements mensuels et sans engagement la saison prochaine en Ligue 2. Une première. 

 

Et si le futur était au stade de l’Aube ? 3e de L2 l’an dernier, Troyes a trouvé un nouveau moyen de booster l’affluence de son enceinte (20.400 places) avec une formule mensuelle et sans engagement inédite, en partie inspirée des sports US. “A l’ESTAC, au cours des derniers mois, nous avons étudié de près les nouveaux dispositifs d’abonnement mis en place aux Etats-Unis, notamment par les franchises de MLS et de NBA”, a expliqué Henri Neveu, responsable de la billetterie du club au site Ecofoot.fr.

 

 

8e affluence de L2, avec 6.676 spectateurs de moyenne – soit moins que la saison précédente -, Troyes a constaté que l’abonnement annuel classique ne permettait plus de “conquérir de nouveaux publics” et notamment les jeunes. “L’un de nos principaux buts via cette formule d’adhésion mensuelle est d’attirer la population estudiantine de Troyes au Stade de l’Aube, ajoute Henri Neveu. Pour 8€ par mois, un étudiant de moins de 25 ans pourra désormais venir assister à nos rencontres à domicile tout en se désengageant à tout moment, notamment s’il part en stage ou en échange universitaire en cours de saison sportive”. ESTAC and chill.