Touché par un cancer l’année dernière, Max Taylor (19 ans) intègre le groupe pro de Man United contre Astana jeudi après-midi. 

 

Un match banal mais une belle histoire. Déjà qualifié pour les 16e de l’Europa League, United se déplace à Astana avec plusieurs jeunes dont un défenseur pas comme les autres : Max Taylor. À 19 ans, l’Anglais va fêter sa première apparition dans le groupe pro après un cancer des testicules diagnostiqué l’an dernier, alors qu’il faisait la pré-saison avec les U23. “J’étais en train de vivre mon rêve à 18 ans et je n’arrivais pas y croire. J’ai imaginé les pires scénarios possibles”, se souvient-il sur le site des Red Devils.

 

 

Mais heureusement, le pire n’est jamais arrivé : après deux opérations et une chimiothérapie, Taylor a pu reprendre l’entraînement en septembre. Un immense soulagement même si désormais, il espère ne plus être réduit à cette maladie. “Je veux me donner les moyens d’aller loin, je veux surtout être défini par mon jeu ou mon caractère, pas par le cancer”, assure-t-il. Convoqué pour la première fois par Solskjaer, avec lequel il a beaucoup échangé, sans évoquer son cancer, Max Taylor veut surtout penser à l’avenir et “jouer régulièrement”, que ce soit avec les U23 ou en prêt. Il aura peut-être sa première chance aujourd’hui.