L’image la plus triste du week-end est là : les automobilistes de la M-30 traversent désormais le Vicente Calderon, à l’endroit même où se trouvait sa pelouse. 

 

Kiko, Torres, Griezmann et maintenant, de grosses voitures qui polluent. Alors qu’il ne lui reste plus qu’une tribune, le temple du Cholismo s’est encore rapproché de la fin en transformant son ancienne pelouse par une autoroute. La raison ? Ce n’est pas pour faire mal au coeur des socios mais évidemment une question de trafic, puisqu’une déviation a été installée dans la zone le temps que les travaux se terminent. Ce qui donne encore des images aussi étranges que tristes, comme cette vidéo du journaliste Julio Maldonado, choqué par son passage en taxi au milieu de l’enceinte.

 

 

 

En phase finale de démolition, le Calderon (1966-2017) verra sa dernière tribune disparaître dès le 15 novembre. À partir de l’an prochain, la construction de bâtiments dédiés au secteur tertiaire ou au logement social débutera, avant l’arrivée d’espaces verts et d’un “Parque del Rio”, en hommage à l’ancienne maison des Colchoneros.