50 ans après un mythique sacre au Mondial, Pelé a vu la Fédé brésilienne lui rendre hommage avec une statue. 

 

Le roi immortalisé. Champion du monde au Mexique en 1970, au sein d’une Seleçao imbattable et légendaire, Pelé célèbre les 50 ans du titre avec une statue à son effigie. Un double inauguré jeudi et plutôt ressemblant, contrairement aux récents gros ratés en la matière chez les joueurs (CR7, Salah…). “Elle est plus belle que moi”, a même jugé le numéro 10 via un message vidéo, puisqu’il était absent de l’inauguration pour raisons de santé.

 

 

 

Si le Roi de 79 ans n’était pas là, la fameuse Seleçao de 70 était toutefois représentée par neuf joueurs : Ado, Brito, Clodoaldo, Dario, Edu, Jairzinho, Leão, Piazza et Roberto Miranda. Ceux qui avaient battu l’Italie en finale (4-1) ont pu recevoir une médaille des mains du président la Fédé, et même soulever le trophée Jules Rimet comme à la grande époque. Sous les yeux de Pelé.