Comme lors de la cérémonie 2017, Viggo Mortensen a profité des Oscars pour faire un clin d’oeil à son club de toujours : San Lorenzo. 

 

Quel autre club peut se targuer d’être sur la guest-list d’un évènement pareil ? Déjà là il y a deux ans, San Lorenzo a encore pu fouler le tapis rouge de Los Angeles – et peut-être croiser l’immense Laurent Weil – dimanche soir grâce à Viggo Mortensen. Nommé dans la catégorie meilleur acteur, celui qui a passé une partie de son enfance en Argentine a montré à une chaîne télé locale l’écusson des Cuervos (Corbeaux en VF) planqué sous sa veste. “Toujours avec San Lorenzo !”, a lâché le fanatique de l’équipe que soutient aussi le pape François.

 

Adetomiwa Edun, alias Alex Hunter, raconte sa vie d'acteur pour FIFA

 

Alors que beaucoup d’hinchas ont repéré le logo CASLA (pour Club Atlético San Lorenzo de Almagro) sur un plan de Green Book, Viggo Mortensen a toutefois préféré laisser planer le mystère : “Ah bon ? Où ça ?”, a-t-il feinté au micro de TNT. Réalisateur du film (sans son frère Bobby), Peter Farrelly a quand même pu être témoin, comme beaucoup d’autres réalisateurs avant lui, de l’amour de l’acteur pour El Ciclon. “Il a interrompu des réunions pour voir un match”, s’est étonné l’auteur de Mary à tout prix.

 

 

Aux Golden Globes, où il est reparti sans prix, Viggo Mortensen avait cette fois choisi des chaussettes aux couleurs du club en clin d’oeil. Pas de bol, cela ne lui a pas réussi non plus aux Oscars puisque c’est Rami Malek (Bohemian Rhapsody) qui est reparti avec la statuette du meilleur acteur. Pas très grave quand on a déjà gagné celui du meilleur costard.