Commencée en février dernier, la démolition du stade Vicente Calderon entre dans sa phase finale à Madrid. 

 

Eloignez les supporters de l’Atléti les plus sensibles. En pleine trêve internationale déjà déprimante, Marca nous sort un album photo actuel du Vicente Calderon, la maison des Colchoneros entre 1966 et 2017. Et pas de surprise : il n’en reste désormais plus grand chose hormis des tas de gravats et une tribune, qui devrait bientôt être démolie par les engins de chantier.

 

 

Loin des chaudes soirées ambiancées par Kiko, Pantic puis Torres ou Griezmann, le terrain situé tout près de l’autoroute M30 et de la rivière Manzanares laissera place à 1.300 logements, construits à partir de l’an prochain. Des espaces verts sont aussi prévus dans la zone du stade, dont la vente a permis à l’Atléti d’encaisser 180 millions d’euros, tout comme des bâtiments destinés au secteur tertiaire ou au logement social. Il faudra ensuite attendre mi-2022 pour que les premiers résidents du projet emménagent. En ayant sûrement une pensée pour le Calderon.