À Londres pour rencontrer la Première ministre Theresa May et un meeting, Emmanuel Macron a pu compter sur la présence de Yohan Cabaye dans la salle. Invité également, Steve Mandanda, son coéquipier de Crystal Palace, n’est finalement pas venu alors qu’il évoquait l’événement quelques heures plus tôt sur RMC.

 

« Français de Londres, la France vous aime ! ». Ils étaient 3 500, entre employés de la finance et entrepreuneurs, à venir écouter Emmanuel Macron et son discours flatteur envers les expatriés, dans la capitale anglaise hier soir. Et parmi ceux-là, un footballeur que la France connaît bien : Yohan Cabaye, joueur de Crystal Palace, club du sud de Londres – dont l’équipementier se nomme par ailleurs… Macron. Un nouveau soutien d’En Marche !, le mouvement lancé par l’ex-ministre ? Pas sûr. Sur RMC, son coéquipier Steve Mandanda avait expliqué vouloir venir en simple curieux au Central Hall Westminster… où il ne s’est finalement pas rendu.

 

 

 

Je n’y connais pas grand-chose en politique”

On a la chance d’être à Londres et il y a pas mal d’événements, faisait remarquer en fin d’après-midi Steve Mandanda dans l’émission Team Duga. Mais là, effectivement, il y a un meeting assez intéressant. Je n’y connais pas grand-chose en politique mais c’est toujours intéressant de pouvoir participer à ce genre d’événements, pour apprendre tout simplement, et puis découvrir autre chose”, a-t-il ajouté. Ce sera donc pour une prochaine fois.

 

Dans l’émission J+1, la Wendy Renard, joueuse de l’OL, avait donné le même argument après avoir accepté une invitation pour se rendre à un meeting d’Emmanuel Macron à Lyon il y a quelques semaines. Quant à Yohan Cabaye, il ne s’est pas exprimé sur sa présence. Seule info : à en juger par son sourire devant les photographes, l’ex-milieu du PSG et des Bleus a apprécié le meeting.

 

V.L.