Aux Best of Africa Awards organisés à Londres, Wilfried Zaha est reparti avec un prix saluant ses activités philanthropiques. 

 

Encore un joueur de Premier League qui ne pense pas qu’à lui. Après Mata et son projet Common Goal, c’est Wilfried Zaha (26 ans) qui est salué pour donner une partie de son salaire à des oeuvres de charité en Côte d’Ivoire. Une initiative qui n’est pas nouvelle mais qui vient de lui valoir un Best of Africa Award, sous les yeux du rappeur Stormzy, également récompensé, ou encore de N’Golo Kanté et Rio Ferdinand.

 

 

Je donne 10% de mon salaire, depuis ma première paie, aux gens qui n’ont rien chez moi, ceux qui sont défavorisés, les enfants pauvres ou les mères seules, a rappelé l’international ivoirien, cité par BBC Africa. J’ai une grande famille et pour moi cette cohésion est importante donc je veux aider ces gens. Je ne fais pas ça pour les honneurs. Je le fais avec le coeur, je me soucie de mon pays et je le ferai tant que je pourrai”, a poursuivi le natif d’Abidjan. Désormais payé 145.000 euros par semaine, l’ex d’United finance notamment l’orphelinat de sa soeur, Tamara’s Hope. Et tout ça sans oublier son club, puisqu’il avait fait un gros chèque pour aider l’équipe féminine de Palace l’an dernier. Award clairement mérité.