Une pub pour Volkswagen sur le bord de la pelouse de France-Pays-Bas a été pointée du doigt sur les réseaux sociaux et la marque s’est excusée.

 

Hier soir, la superbe reprise de volée signée Lemar n’est pas la seule chose qui a retenu l’attention des téléspectateurs de France-Pays-Bas (4-0). Sur le bord de la pelouse, un panneau publicitaire pour Volkswagen a provoqué l’agacement de certains twittos. En cause ? “On ne va pas laisser un pays de cyclistes nous barrer la route”, un message en référence aux Pays-Bas qui n’a pas fait rire tout le monde.

 

 

 

Plutôt que de laisser monter l’indignation sur Twitter, Volkswagen, déjà impliqué dans le Dieselgate, a choisi de réagir. Et tant pis pour l’effet Streisand. “Volkswagen Group France souhaite exprimer ses plus sincères regrets”, peut-on lire sur le compte Twitter de la filiale française qui plaide un humour qui n’avait “aucunement l’intention d’offenser qui que ce soit”. Histoire de ne pas se mettre définitivement les cyclistes à dos, elle préside aussi être “supporter du cyclisme au travers de la marque Skoda, partenaire de longue date du Tour de France”.