Sur le terrain, ça ne va pas fort pour Anthony Martial. Heureusement, il y a sa compagne Mélanie Da Cruz, désormais “tatouée à vie” pour lui. 

 

Titularisé en Cup contre Wigan (4-0), le week-end dernier, Anthony Martial espérait raviver la flamme chez José Mourinho. Mais malgré les deux passes décisives, l’attaquant n’a pas marqué et a vite retrouvé une place sur le banc de touche. Heureusement qu’en dehors, l’international français a plus de réussite et de soutien.

 

Si on n’est pas près de voir José se faire tatouer le numéro 9 de Martial, sa compagne vient de passer de la pas. Mélanie Da Cruz a désormais le prénom Anthony tatoué sur la hanche gauche, en lettres grecques. Sûrement un petit clin d’oeil à leurs premières vacances à Mykonos cet été. « You my only one ; You my number one », s’est-elle même emballée sur Instagram. Autre clin d’oeil, pour Tyga cette fois. “Parfois le bonheur est sous vos yeux ne cherchez pas plus loin », a ajouté l’ancienne de Secret Story, désormais “tatouée à vie”. Même José Mourinho sera attendri.

Georgina Rodriguez perd (encore) son job à cause de Cristiano Ronaldo

 

 

 

 « Il a fait assez pour être… sur le banc »

De quoi réchauffer le coeur d’un Anthony Martial loin d’être l’attaquant number one à Manchester. Dans un genre bien moins cheesy, José Mourinho a même remis un taquet à l’ex-Monégasque en conférence de presse. « Il a fait assez pour être… sur le banc, a lâché son coach avant la rencontre des Red Devils contre Hull City. Il doit faire mieux que ceux qui sont en concurrence avec lui pour les mêmes postes. C’est un secteur où nous avons de très nombreuses options. Les joueurs se choisissent eux-mêmes. Je suis seulement là pour analyser leurs performances, et essayer d’être juste ». Bim.

 

Resté sur le banc toute la rencontre alors que Manchester United peinait à trouver la faille (0-0), Anthony Martial a décidément du mal à exister aux yeux de José. Le Daily Mail a même rebaptisé l’international tricolore « Martial, le boudeur » depuis qu’il est mis à l’écart par le Mou. Pour retrouver les terrains, l’ex-Monégasque devrait peut-être penser à lâcher un petit « You my Special One » sur Instagram.

 

N.F.