Pas de Mannequin Challenge pour Antoine Griezmann qui n’arrête pas de s’agiter dans les médias. Encore présent sur RTL hier, l’attaquant des Bleus s’est également confié à Télé Loisirs où il évoque une nouvelle fois sa vie privée et la “patronne”, sa compagne Erika Choperena.

 

S’il n’est pas au mieux de sa forme sur le terrain, Antoine Griezmann est toujours au top devant un micro. Toujours disponible, la nouvelle mascotte des Bleus et du dernier spot de Puma a de nouveau évoqué sa fille Mia, née en avril dernier. «Je pourrais tout donner pour elle», a confié l’attaquant de l’Atlético Madrid qui remet le concept de gendre idéal au goût du jour à chaque interview.

 

Toujours debout pour l’hymne ! 🇫🇷😍💪 #EnFamille

Georgina Rodriguez perd (encore) son job à cause de Cristiano Ronaldo

Une photo publiée par Antoine Griezmann (@antogriezmann) le

 

Et quand il n’est pas à l’entraînement, le «sportif de l’année» du magazine GQ profite de sa fille au lieu d’appeler ses potes pour jouer à la Play. «J’aime la promener en poussette avec le chien», précise Grizi qui après le président normal, invente l’attaquant normal.

 

 

 

«J’aimerais bien agrandir ma famille»

Tellement épanoui que papa Griezmann pourrait bien avoir déjà envie d’un deuxième. Roi de la com’ à l’instar de son idole David Beckham, le footballeur de 25 ans plaisante sur le sujet : «J’aimerais bien agrandir ma famille. Mais il ne faut pas le dire trop fort, sinon ‘la patronne’ va me mettre la pression pour avoir un deuxième le plus vite possible», s’amuse-t-il.

 

Pour ce qui est de ses autres objectifs, il n’a en revanche pas besoin de chuchoter lorsqu’il avoue, sans grande surprise, qu’il aimerait gagner «une Coupe du Monde ou un Euro».

 

 

 

Attention à Paul Pogba

Seulement sur le terrain, Antoine Griezmann n’est pas dans ses meilleurs jours. L’attaquant vedette de l’équipe de Diego Simeone n’a plus marqué le moindre but depuis deux mois en Liga. Heureusement, il peut compter sur le soutien de son coach argentin, qui a souligné ses qualités après le nul concédé par les Madrilènes face à l’Espanyol Barcelone, samedi : «Il faut être patient, les buts finiront bien par arriver, comme d’habitude. Grâce au travail.»

 

Une com’ parfaitement travaillée et une baisse de régime sur le terrain… Attention à ne pas trop traîner avec Paul Pogba, quand même.