Pour faire son retour en Ligue 1, Marcelo Bielsa a dû se plier à un « ordre » de sa femme, Laura Bracalenti, qui devrait améliorer les relations du nouveau coach du LOSC avec les journalistes. 

 

Certains n’ont pas dû le reconnaître. Critiqué lors de son passage à l’OM pour son attitude jugée glaciale avec les journalistes, c’est un Marcelo Bielsa tout sourire qui s’est présenté, mardi 23 mai, pour sa première conférence de presse en tant que nouveau coach de Lille. Une nouvelle attitude face à la presse que les journalistes doivent à l’épouse d’El Loco, Laura Bracalenti.

 

 

Jade Leboeuf, Katia Ancelotti, Carla Ginola... Le 11 des "filles de" les plus cool du foot

« J’ai reçu un ordre de ma femme »

Pour son retour (très attendu) en France, Marcelo Bielsa a écouté les conseils avisés de la mère de ses deux filles, Agnes (28 ans), et Mercedes (25 ans). « J’ai reçu un ordre de ma femme : sourire et regarder en face, dans les yeux », a lâché l’ex-sélectionneur argentin, lié au LOSC pour deux ans, qui s’est parfaitement plié aux ordres pendant sa présentation à la presse, au domaine de Luchin. Plutôt fier, l’ancien entraîneur de Marseille s’en est même amusé : « C’est déjà une avancée significative en terme de relations humaines. » De quoi faire enfin taire certains détracteurs d’El Loco.

 

Si le successeur de Franck Passi était d’humeur blagueuse, Marcelo Bielsa n’a (heureusement) pas changé sur le fond. L’ex-coach de l’Athletic Bilbao s’est montré moins loquace au sujet du recrutement, préférant attendre du concret. Pas un mot non plus sur sa fidèle glacière, qui appartient peut-être désormais au passé et à l’OM. Un autre conseil de madame ?