Jean-Marc Morandini n’est pas le seul à avoir passé un été compliqué. Transféré de Naples à la Juventus contre 90 millions d’euros, Gonzalo Higuain a d’abord été traité de traître avant d’être accusé d’avoir pris trop de kilos. 

 

C’était un “été difficile”. Si ses statistiques sont bonnes, avec 7 buts en 14 matchs, Gonzolo Higuain n’a pas vécu la meilleure préparation estivale de sa carrière. “On m’a massacré, a-t-il confié au journal italien Il Corriere della Sera. On a dit beaucoup de choses négatives sur moi (…) je n’ai pas compris.” L’Argentin né à Brest, en France, fait notamment référence aux critiques sur ses soi-disant kilos en trop. “Ça ne me dérange pas qu’on critique mon poids mais si quelqu’un a un doute, qu’il demande à mes préparateurs physiques qui sont très contents”, a répondu “Pipita”.

 

 

Contre l'Inter, la Lazio va porter un maillot spécial dédié aux supporters

La théorie du ketchup

Gonzalo Higuain, qui n’a pas marqué depuis quatre matchs de Serie A, n’est pas du genre à se prendre la tête. Et il le doit en partie aux conseils de Ruud Van Nistelrooy, côtoyé au Real Madrid. “Pendant un moment, je ne marquais plus et il m’a dit que les buts étaient comme du ketchup, c’est vrai. Tu essayes mais ça ne marche pas. Et quand ça sort, tout sort en même temps, comme le ketchup. C’est une bonne image”, a-t-il ajouté. Attention à ne pas abuser des sauces, Gonzalo.

 

Idole à Naples, Gonzalo Higuain a toutefois choisi de partir cet été, provoquant la fureur des supporters. Alors, forcément, quand le buteur argentin a marqué il y a quelques semaines contre son ancien club, il ne l’a pas fêté : “J’ai été éduqué ainsi et j’ai décidé de ne pas le célébrer avant le match. Je suis un homme qui n’oublie pas ce qu’il a fait et ce qu’il a reçu, et à Naples, on m’a donné beaucoup et fait grandir. C’était une façon de remercier l’équipe, le coach et les supporters”. Pas sûr que leur inscrire un but soit le bon moyen de se faire pardonner.