Destinée à l’international, la chaîne My Ligue 1 pourrait arriver dés cet été selon la LFP. 

 

Plus de foot français à l’étranger. Pour une meilleure exposition hors de nos frontières (et de meilleurs revenus), la LFP prépare le lancement de sa chaîne OTT dont elle vient d’officialiser le nom : My Ligue 1. “C’est un projet international, en allant proposer directement l’appli sur des marchés où la L1 n’est pas diffusée aujourd’hui, comme la Belgique, la Pologne, les Pays-Bas…, explique Matthieu Ficot, directeur médias de la LFP, cité par L’EquipeDans ces pays, il y a souvent une situation de monopole et les sommes qui nous sont proposées ne nous conviennent pas”, a-t-il précisé en marge de la présentation du nouveau site de la L1, très critiqué sur les réseaux depuis son lancement.

 

 

Sans émission mais avec des matchs en direct, en plus d’archives et de contenu “inside”, My Ligue 1 pourra être commercialisée directement dans les pays où le championnat n’est pas bien distribué, lors du prochain appel d’offres des droits TV internationaux (2021-24). “Notre prochain objectif est de dépasser la Bundesliga (250 M€ de droits TV internationaux) car la Premier League (1,156 Md€) et la Liga (897 M€) sont inaccessibles”, expliquait Didier Quillot, directeur exécutif de la LFP, en mars. Avec 80 M€ annuels, la L1 est en effet encore loin de ses voisins, même si la Ligue remarque une meilleure attractivité sur les réseaux, avec “3 followers sur 4 recrutés en dehors de France”.

 

 

Notre player vidéo doit être changé”

My Ligue 1, qui proposera des prix “adaptés en fonction des marchés”, avec des offres mensuelles ou des matchs à l’unité, ainsi qu’une potentielle gratuité lors des premiers mois, n’a toutefois pas de date de sortie officielle. Attendue en début d’année, elle a finalement été repoussée pour des raisons techniques. “Notre player vidéo doit être changé au printemps, puisque notre fournisseur a été racheté récemment, explique Didier Quillot. Elle sera donc lancée au plus tôt l’été prochain ou au plus tard à l’été 2021″. Les amoureux de notre L1 devront être patients.