Dragué par de nombreux cadors européens, Marco Verratti ne cesse de clamer son attachement à Paris. Un amour que son frère Stefano confirme dans une interview à au journal L’Équipe, où il fait quelques confidences sur la vie privée du « petit hibou ».

 

Tout a changé en juillet 2012. Pépite de Pescara en Serie B, Marco Verratti flirte avec la Juventus mais c’est finalement pour le PSG et un nouveau pays que le petit milieu de terrain de 19 ans s’envole. “Ma mère a été étonnée qu’il ne choisisse pas l’Italie, admet Stefano. Et quand elle m’a appelée pour me le dire, j’ai pensé : “Paris, ce n’est pas à 20 km de la maison… C’est loin !”, se souvient l’Italien de 29 ans. Installé à Neuilly-sur-Seine, le futur pilier du club est rapidement rejoint par son frère qui prend un appartement près du sien histoire de faciliter son intégration. « À l’époque, il n’avait pas une très grande maison », s’amuse-t-il aujourd’hui. Stefano s’occupe alors de tout ce qui entoure son frère et joue même le rôle de chauffeur puisque le joueur n’a pas le permis de conduire. « Aujourd’hui, il a quelqu’un pour tout ça, précise-t-il. Je pense que ça a été important pour lui que je sois là au début”.

 

Cenetta tra amici @marolucas @larryaltruda @ortizaulisio @steverratti

Georgina Rodriguez, madame Cristiano Ronaldo, kiffe toujours sa vie d'avant

Une publication partagée par Marco Verratti (@marco_verratti92) le

 

 

Les attentats du 13 novembre

Venu pour passer quelques mois à Paris auprès de son frère, Stefano Verratti est finalement resté dans la capitale. Et une date va forcément les marquer : le 13 novembre 2015. Alors en Italie, Stefano est inquiet pour son frère qui est en fait dans un avion en direction de Londres. « Quand je l’ai enfin au au téléphone, il m’a dit depuis sa chambre d’hôtel : ‘Ne t’inquiète pas, je ne sors pas.’, raconte-t-il. Mais quand il est revenu à Paris, j’avais toujours peur pour lui. La France me paraissait soudainement très dangereuse, même si aujourd’hui on sait que le danger est dans toutes les villes et dans tous les stades. »

 

 

Laura « qu’il a connue avant qu’il devienne riche »

Même si cela reste dur pour sa mère, Stefano pense que Marco Verratti peut rester toute sa vie à Paris. “Mon frère a toujours été respectueux de l’équipe qui l’a fait venir. Je pense que s’il le peut, il restera à Paris toute la vie. Il est très attaché à cette ville, où son fils (Tommaso, 3 ans) est né. C’est à Paris que Marco est devenu un homme“, pense même Stefano. De quoi largement rassurer les supporters parisiens.

 

PaRiS 🗼

Une publication partagée par Marco Verratti (@marco_verratti92) le

 

De sa belle-soeur, Laura, « une fille sérieuse qu’il a connue avant qu’il devienne célèbre et riche »,  le frangin ne pense que du bien : « Avoir un enfant si jeune avec une femme que tu connais mal, ça peut casser ta carrière car tu peux divorcer, ne jamais voir ton enfant ». Changé et équilibré par cette paternité, Marco Verratti a changé son mode de vie et sa pour sa dernière fête avec ses coéquipiers, il y avait même tous les enfants, raconte Stefano Verratti. Le Barça va devoir trouver de gros arguments pour l’attirer un jour.

 

Tanti tanti anni insieme e ancora tantissimi altri.. Buon compleanno amore della mia vita ❤️ @marco_verratti92

Une publication partagée par laurazazzara (@laurazazzara) le

 

Papà mio #toy @marco_verratti92 ❤️❤️❤️

Une publication partagée par laurazazzara (@laurazazzara) le

 

Buon compleanno papà, il migliore del mondo ❤️ il tuo taz 🎂🎈🎉❤️ @marcogufetto

Une publication partagée par laurazazzara (@laurazazzara) le

 

Io faccio il tifo per papà ❤️ @marco_verratti92 ⚽️👬

Une publication partagée par laurazazzara (@laurazazzara) le


V.L.