Victime d’une très grave blessure au genou en Youth League, Dario Scuderi (21 ans) a fait son comeback dans le groupe des U23 de Dortmund. 

 

Il est resté sur le banc mais c’était impossible de râler. Exactement 967 jours après avoir frôlé l’amputation, Dario Scuderi est revenu dans le groupe des U23 de Dortmund en match officiel, contre Wuppertaler SV (victoire 3-0). “Forcément, c’était quelque chose de très spécial pour moi, confie le latéral droit au site du club. Pendant longtemps, je ne savais pas ce qui allait être possible. Je suis tout simplement heureux, je me suis beaucoup entraîné pour ça”.

 

 

Après sa première apparition avec les U23, lors d’un amical contre Lüner SV l’été dernier, c’est donc un pas de plus pour celui qui a été victime d’une rupture des ligaments croisés internes et externes, en plus d’une déchirure du ménisque, contre le Legia Varsovie en Youth League. Considéré comme une vraie promesse du club à l’époque, au point d’être surveillé de près par Thomas Tuchel, l’international italien (U19) avait vu ses rêves s’envoler. “C’était la pire blessure que l’on aurait pu imaginer, expliquait le Pr Michael Strobel qui l’a opéré. Quasiment tout s’est déchiré : les ligaments, les muscles et les tendons”. L’image parlait d’elle-même mais on vous l’épargne.

 

 

Jamais lâché par Dortmund, qui lui a proposé de payer ses études, Scuderi peut aujourd’hui être fier du chemin parcouru. Et continuer à rêver de jouer en pro : “Même si ça semble impossible, croyez en vous et n’abandonnez jamais, conseille-t-il sur Instagram. Klopp (contre le Barça) a montré que les miracles sont possibles”. Dur de trouver une meilleure inspiration.