Pour leur mariage, Lionel Messi et Antonella Roccuzzo ont eu une bonne idée : demander aux invités de faire un don pour une association. Sauf que leurs amis n’auraient pas vraiment joué le jeu selon plusieurs médias argentins…

 

Le 30 juin dernier, Lionel Messi a dit oui à Antonela Roccuzzo à Rosario devant 260 invités dont un parterre de figures du Barça. Et un lot de radins ? C’est ce que laisse en effet supposer une information de la presse argentine selon laquelle le montant des dons faits par les invités est ridiculement bas. 9.500 euros, c’est ce que les 260 invités du couple Messi auraient en effet verser à la fondation Techo, une organisation argentine qui lutte contre la pauvreté. Soit environ… 36,50 euros par invité. Un peu faible pour des joueurs gagnant souvent plusieurs millions d’euros par mois. L’attaquant du FC Barcelone et son épouse avaient en effet décidé de se passer de cadeaux préférant que les dons de leurs amis et proches aillent directement aux plus démunis.

 

Luis Suarez et sa femme Sofia Balbi au mariage de Lionel Messi et Antonela Roccuzzo au Rosario City Center à Buenos Aires, en Argentine, le 30 juin 2017

Luis Suarez et sa femme Sofia Balbi au mariage de Lionel Messi et Antonela Roccuzzo au Rosario City Center à Buenos Aires, en Argentine, le 30 juin 2017 – Bestimage

 

David Banda, fils de Madonna, signe au Benfica et sa mère s'installe à Lisbonne
Jordi Alba et sa compagne Romarey Ventura au mariage de Lionel Messi et Antonela Roccuzzo au Rosario City Center à Buenos Aires, en Argentine, le 30 juin 2017

Jordi Alba et sa compagne Romarey Ventura au mariage de Lionel Messi et Antonela Roccuzzo au Rosario City Center à Buenos Aires, en Argentine, le 30 juin 2017 – Bestimage

 

 

Un don jugé « misérable »

Mais cette faible enveloppe fait naturellement rager du côté des médias argentins. Indignés, certains qualifient ce don de « misérable ». De son côté, l’organisation se serait contentée d’annoncer que grâce à cet argent, « dix maisons sociales pourront être construites ». L’information reste en tout cas difficile à prouver mais également à croire. D’autant que de nombreux joueurs n’hésitent pas à soutenir des associations et à profiter de leurs salaires avantageux pour aider les plus démunis loin des caméras.