Hier soir, Julien Cazarre s’est encore fait un ami. Cible d’une blague sur ses nombreuses blessures, Abou Diaby lui a répondu le lendemain sur Twitter. Et il n’a pas du tout aimé.

 

 

Heureusement, personne ne nous regarde !” Si Julien Cazarre pensait (ou espérait) que sa blague allait passer un peu inaperçue, Abou Diaby a quant à lui bien entendu. Comparé à un handicapé en fauteuil roulant à cause de ses nombreuses blessures, le joueur de l’OM s’est est pris à l’humoriste de J+1 dès le lendemain.

 

Samantha Jacquelinet, l'ex d'Anthony Martial, vide son sac et ça fait mal

Je réponds rarement aux attaques gratuites mais difficiles de ne pas commenter l’humour méprisant et lâche de Cazarre hier dans J+1. Au-delà de l’insulte à ma personne, le manque de respect aux personnes handicapées me révolte. Gratuit, blessant et si peu courageux», a-t-il lâché sur Twitter.

 

Après Jean-Michel Aulas, qui n’aime pas trop passer pour un coureur de jupons, Julien Cazarre s’est donc fait un nouvel ami. Dans sa fameuse rubrique sur J+1, l’ancien d’Action discrète faisait passer un handicapé en fauteuil roulant, venu donner le coup d’envoi du match OM-Guingamp mercredi, pour Abou Diaby.

 

 

“Ça, c’est carton rouge”

Ah, Abou Diaby est de retour dans le groupe ! Champions project !», commente-il alors, un peu coupable. “Ça c’est carton rouge !», réagit tout de suite l’animateur Nicolas Tourriol, sous les rires d’un public faussement gêné. “Je voulais pas la mettre celle-là… Mais heureusement, personne ne nous regarde !», blaguait-il. Pas de bol, Abou Diaby a regardé.

 

 

 

à partir de 8min38

 

Abou Diaby à l'entraînement avec l'OM

Abou Diaby à l’entraînement avec l’OM

 

V.L.