Au côté de la maire de Madrid, Florentino Perez a présenté son ambitieux projet pour le nouveau stade Bernabeu. 

 

Encore un gros chantier à venir au Real. En plus du mercato qu’ils risquent bien de dynamiter, les Madrilènes vont s’attaquer au nouveau Bernabeu pour lequel Florentino Perez nourrit comme toujours des ambitions XXL. “Ce sera le meilleur stade du futur, a annoncé le président de la Maison Blanche, sous les yeux de la maire Manuela Carmena, étiquetée à gauche. Ce sera un progrès pour la ville de Madrid et une grande opportunité pour transformer l’enceinte en une grande plateforme de communication avec le monde. Nous voulons que ce soit un grand stade digital du futur”, a ajouté celui qui travaille sur ce projet depuis 2009.

 

 

Pour se faire, Florentino Perez compte notamment sur son écran à 360 degrés, en plus du toit amovible (en 15 minutes) et de la nouvelle “peau” en acier de l’enceinte, qui gagnera 12 mètres de hauteur mais gardera une capacité quasiment identique. Tout ça aura toutefois un coût : 525 millions d’euros, soit 125 millions de plus que la somme initialement prévue, et payables en 25 ans via un crédit. “Nous pourrons le financer grâce aux bénéfices réalisés, a fièrement insisté Florentino. Cela rendra Madrid plus compétitif dans un monde du foot de plus en plus incertain”. Attendus à partir de mai, sans que cela n’entraîne la fermeture de l’enceinte, les travaux devraient se terminer en 2023. D’ici là, Zizou aura peut-être réussi à agrandir la salle des trophées.