Nouveau co-diffuseur de la Premier League à partir de la saison 2019/20, Amazon UK a présenté les 20 matchs qu’elle proposera en direct, avec quelques belles affiches.

 

Sky Sports, BT et désormais Amazon. Propriétaire d’un lot pour la période 2019-2022, contre un chèque de 100 millions d’euros, le mastodonte américain va proposer ses toutes premières rencontres de Premier League lors de deux journées en décembre, avec des matchs en semaine (les 3-4-5) et ceux du Boxing Day (26-27). Au total, les abonnés au service Prime Vidéo – 9 euros par mois – pourront voir 20 rencontres en exclu avec quelques belles affiches comme le derby Liverpool-Everton, Man United-Tottenham, Leicester-Liverpool ou encore Man United-Newcastle.

 

 

Comme en France, le public anglais ne voit toutefois pas d’un bon oeil la multiplicité des abonnements pour regarder les matchs. “Il y a déjà trop de foot à la télé et intégrer un troisième diffuseur veut dire encore plus d’abonnements pour les fans”, a ainsi regretté la Football Supporters Federation, craignant que le nombre de retransmissions croissant ait aussi un impact négatif sur les affluences dans les stades, avec une diminution des supporters visiteurs. Pour l’aspect financier, les Anglais auront peut-être une solution : prendre l’essai gratuit d’un mois en décembre avant de résilier.