Dimanche, Lukasz Teodorczyk (Anderlecht) a encore vécu une sale soirée avec une expulsion et… un coup de tête dans une porte.

 

Première partie de saison à oublier pour Lukasz Teodorczyk. Auteur de seulement trois buts, l’attaquant polonais d’Anderlecht, troisième du championnat, a encore été pointé du doigt après une défaite (1-3) à domicile contre Charleroi (2e). Entré en jeu à la 29e minute, l’ex-joueur du Dynamo Kiev, qui l’avait prêté au club belge la saison dernière, n’a pas réussi à trouver les chemins des filets et fait même pire. En cinq minutes, il a écopé deux cartons jaunes (80e, 85e) dont un dernier sur simulation dans la surface qui l’a envoyé aux vestiaires.

 

La blague de José Mourinho sur les chauves... et Pep Guardiola ?

 

Une décision qui a visiblement un peu énervé Lukasz Teodorczyk. Au lieu de pousser la porte des vestiaires, l’ex-attaquant de Lech Poznan, auteur de 30 buts en Belgique la saison dernière, a tout simplement mis un gros coup de tête dedans pour exprimer sa colère. Particulièrement critiqué, notamment après un match face au Bayern Munich fin novembre, l’international polonais (13 sélections) doit avoir hâte d’arriver à la trêve.