Après avoir encore marqué un but salvateur dans le temps additionnel contre La Corogne, Sergio Ramos s’est fait un nouveau tatouage dédié à sa minute préférée…

 

La BBC ? Mouais, depuis la Ligue des champions 2014, l’homme providentiel du Real Madrid s’appelle plutôt Sergio Ramos. Lorsque le club de Zizou peine dans le jeu, le défenseur espagnol est toujours là pour sauver les siens avec un coup de tête rageur dans le temps additionnel. Pas peu fier de son talent, l’ex-Sévillan vient même de se faire tatouer quatre numéros sur les phalanges, dont un “+90” dédié à ses buts dans le money time.

 

Les numéros qui ont marqué ma vie tatoués dans la couleur la plus pure. Vous devinez à quoi ils correspondent ?”, a écrit Sergio Ramos, qui vient de débarquer au Japon avec ses coéquipiers pour le Mondial des Clubs, pour faire jouer ses abonnés sur Instagram. Sur le cliché posté par le joueur, on peut également voir le 32 et le 35, deux numéros portés lors de ses débuts au FC Séville, ou encore le 19, celui de ses premiers pas avec la sélection espagnole.

Les 5 changements prévus par le Barça pour son nouveau logo

 

 

 

Sauveur contre La Corogne

Samedi, Sergio Ramos avait encore frappé à la 93ème minute. Encore mal embarqué face au Deportivo La Corogne, le Real Madrid de Zinedine Zidane a de nouveau pu compter sur un coup de tête de son capitaine, comme lors de la finale de la Ligue des champions 2014 ou encore de la Supercoupe d’Europe cet été. De quoi rendre heureux Zizou, qui bat ainsi le record d’invincibilité du club qui datait de 1989, avec 35 rencontres sans défaite. Une semaine plus tôt, c’est face au Barça que Sergio Ramos est venu égaliser (1-1) dans les dernières minutes du Clasico. Bis repetita au Mondial des Clubs ?